Histoires de Vie: Renaissance

Publié le par malb

Dernièrement Lethée Hurtebise m'a taguée, un tag sous forme de challenge littéraire, il s'agit de lister 26 ouvrages à lire en 2009... ce challenge fera l'objet d'un article ultérieur...

Il y a plus de dix ans j'aurai répondu:
Quoi? Combien? 26 livres à lire en un an, c'est une miette que tu me proposes !!!
Je lis environ 160 livres annuellement... Alors, oui, si cela peut te faire plaisir, ce n'est même pas un challenge.

Sur le moment j'avoue que j'ai failli refuser...
Cela me bousculait,
titillait mon raisonnement,
chahutait mon questionnement,
avivait des douleurs.....
activait mes neurones...
stimulait la lectrice fervente que je fus.

Cogitation,
Activation de ma mémoire,
Souvenirs 

Les classiques j'en ai lu énormément pendant mon adolescence étant une accro.. à la lecture..
Dès mon plus jeune âge je dévorais les livres (au sens figuré bien évidemment) avec une passion qui inquiétait mes proches.
En fait c'était plutôt mes choix de lectures qui les perturbaient...à six ans je m'attaquais à la bibliothèque rose puis ce fut la verte, l' Idéale, la rouge,

De dix ans à douze ans...       
                                             époque littérature russe: TOLSTOÏ La Guerre et La Paix, DOSTOÏEVSKY...
                                             époque poésie qui ne me quittera plus: RIMBAUD, VERLAINE, APPOLINAIRE,BAUDELAIRE,..

De douze à 14 ans...                 époque seconde guerre mondiale: BERNADAC et ses livres sur les camps de concentration
                                             époque théâtre: MUSSET, MOLIERE, RACINE....
                                             époque ZOLA, MONTHERLANT, BALZAC...PASCAL...BRONTE, TROYAT, BAZIN, MACHIAVEL,.. La BIBLE, ..

A 14 ans...                         époque philo, psycho.....SAGAN, VIAN, ARAGON, ELLUARD,....KAFKA, SOPHOCLE...MALRAUX, SARTRE, DOLTO, LACAN, FREUD.... Le CORAN,

Puis, puis....

Mon père me disait régulièrement que mes choix de lecture étaient intéressants mais certainement trop précoces à son avis, il considérait que je n'avais pas la maturité souhaitée afin de tirer le maximum d'enseignement de ces ouvrages et que ma compréhension pouvait en être altérée..
Mais il s'est résigné devant mon attachement, ma soif de lire...

Jusqu'à 42 ans j'ai lu, énormément lu, la bibliothèque n'étant jamais assez grande, un grand mur n'y suffisant plus...
Je faisais la joie des libraires et des bibliothécaires...

Jusqu'au jour où dans ma douleur de mère, je ne trouvais plus la force de lire, je tentais désespéremment de trouver refuge dans les livres, les phrases devenaient incompréhensibles, les mots se brouillaient.
Je tentais, retentais d'ouvrir un livre, de lire une page,incapable de passer à une suivante, ayant déjà oublié celle que je venais de lire...
Incapable de m'immerger dans un quelconque récit...
Mais pour dormir il fallait que je lise, alors des amies, de la famille m'ont fait parvenir des revues féminines, des livres Harlequin, je faisais des mots croisés, ...
Je ne me souviens d'aucune lecture de cette époque.
Je subissais la lecture comme j'aurais pu subir la télévision...

La musique m'a permis d'envelopper mon univers, de tromper mon entourage en imprégnant mon quotidien de musiques ensoleillées et/ou toniques:rythmes africains, latino, rock,...illusions qui ne comblaient pas mon  manque, qui ne colmataient pas ma déchirure...

Petit à petit, je me suis détachée de mes livres, ceux qui m'étaient très chers auparavant, ceux dont je disais que jamais je ne m'en séparerais.
Les donnant à des personnes qui en avaient besoin pour leurs enfants ou à des associations... 
Peut être un lâcher prise symbolique entre l'avant et l'après...

Depuis deux ans, je lis un peu, à dose homéopathique... comme une rééducation en douceur, j'ai relu des livres d'enfants, les Fables de La Fontaine, Harry Potter, des Agatha Christie.... et petit à petit ma table de chevet se remplit de choix de lectures...
Ma vitesse de croisière n'est point égale à celle d'avant... je lis différemment, revenant souvent en arrière pour mieux m'imprégner...pour mieux comprendre.. je ne ressens plus la même euphorie.. mais du plaisir de comprendre, de suivre une histoire, un raisonnement, plaisir de vivre en lisant ou de lire en vivant...

J'ai l'impression de renaître, de découvrir en achetant un livre que je possédais auparavant, en lisant ce que j'avais lu et analysé en étant une autre... comme si une amnésie m'avait atteinte...

Une renaissance qui me procure plein de petits bonheurs...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
j'aime cette façon de parler de la lecture. J'ai été aussi un temps une papivore vorace, aujourd'hui on ne peut pas dire que je lis moins mais c'est vrai qu'avec l'âge on lit différemment, avec lenteur et délectation.
Répondre
M
<br /> <br /> Merci beaucoup pour ce commentaire sur la façon de lire qui s'applique aussi à la façon de vivre, de voir les choses, de déguster les moments présents.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée.<br /> <br /> <br /> <br />
R
je suis battu, moi c'est a peine 2 livres<br /> pour la bonne raison...y en a pas en chine<br /> Bonne journée amitiés de canton<br /> Qing et rene<br /> A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com<br /> La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.
Répondre
M
<br /> <br /> merci René... si un jour tu souhaites que je t'envoie des livres n'hésites pas à faire appel....ce sera avec beaucoup de plaisir,... tu écris tes besoins et....je te les envoie...<br /> <br /> <br /> Amitiés Qing et René...Michèle<br /> <br /> <br /> <br />
C
Pas besoin de détails pour ressentir certaines choses ... si difficiles sûrement dans ta vie. Et comme une pression là, au niveau de la poitrine en comprenant que tu aies pu être si loin des mots, des phrases que tu avais tant aimés auparavant. Si emprisonnées que nous sommes parfois dans nos douleurs, que les maux ne laissent plus de place aux mots ! Mais quand tu dis qu'avec ta renaissance ce sont des tas de petits bonheurs qui éclosent, c'est si doux ... j'en suis très heureuse pour toi Malb ! Et je t'embrasse ! Chris
Répondre
M
<br /> Merci Douce Chris pour tes mots....merci pour tous les petits bonheurs que tu m'apportes...avec en plus dans mon imaginaire ... les vignes et casets de ta région, tes petits lutins qui<br /> t'entourent... Merci et bon dimanche, doux, chaleureux... prends soin de toi... Gros bisous. Michèle...<br /> <br /> <br />
B
Eh bien voilà que nous avons encore un point commun lol j'adore lire, je dévore, mais surtout par beau temps lol il m'arrive de faire nuit blanche pour terminer un bouquin, et d'ailleur je n'arrive même pas à mettre à jour mon coin bibliothèque sur mon blog tellement j'achète des livres lol, mais tu me donne une idée... (j'en ferais bientôt un article quand tout sera au point lol)<br /> Bisous
Répondre
M
<br /> <br /> Chouette un nouvel article en projet.... j'ai hâte de lire tout cela....je recommence mes achats de livres avec plaisir.... Bon dimanche... doux et chaleureux... calins Free hugs...Bisous.<br /> Michèle<br /> <br /> <br /> Les points communs nous aurions du les compter....très chère " jumelle" sauf que loi je suis très bordélique...<br /> <br /> <br /> <br />
C
Il est, en effet, des maux que les mots ne peuvent malheureusement pas soulager.<br /> Je ne connais pas ton histoire personnelle, mais je crois comprendre à 1/2 mots et je compatis très fort.
Répondre
M
<br /> merci pour ton message... difficile pourmoi de positiver totalement, mais cette douleur m'a permis une plus grande tolérance... une écoute encoreplus attentive...et un autre regard sur les petits<br /> bonheurs du quotidien... Bonne journée...bon dimanche...<br /> <br /> <br />